Alimentation et diétetique

 

 

 

L'alimentation est la principale clé de la naturopathie.

Pour quoi? 

Parce qu'elle est le carburant de notre corps mais quantité ne veut pas forcement dire qualité. Il n' est pas toujours facile de "bien manger" avec la prolifération de mauvaises habitudes alimentaires, en plus de l' appel commercial de l'industrie du fast-food et des plats préparés, enfin la fameuse "malbouffe".

 

La mauvaise alimentation est la grande coupable, parmi d'autres facteurs, de l'explosion des maladies dites " de civilisation".L'excès des sucres rapides, de sel, ainsi que les graisses saturés, sont les  facteurs déclanchants des maladies cardio-vasculaires, de l'obèsité et du diabète.

 

La digestion :

 

De la bouche au gros intestin, l’aliment parcourt un long chemin. Il est transformé par des processus de digestion mécaniques et chimiques, afin que les nutriments puissent être utilisés ou stockés par l’organisme. Notre manière de nous alimenter conditionnent le bon fonctionnement du système digestif.

Les deux types de digestion sont:

   • La digestion mécanique a lieu dans la bouche et l’estomac. Elle réduit les aliments en bouillie. Les       dents broient les aliments en petits morceaux et dans l’estomac le brassage et les contractions continuent ce travail de fragmentation.

      • La digestion chimique se déroule tout au long du tube digestif grâce à des enzymes et à des sucs digestifs comme la salive, l’acide chlorhydrique sécrété par l’estomac ou la bile sécrétée par le foie. La digestion chimique dissout les nutriments et les divise en éléments assimilables.

Le processus de la digestion se répète inlassablement après chacun des repas. Grâce à ce système, nous absorbons plus de 90 % des protéines, des graisses et des glucides que nous mangeons et un pourcentage un peu plus faible de vitamines et de sels minéraux.

Après leur absorption, les nutriments passent dans le sang qui les emmène dans le foie où ils sont traités avant d’être distribués au reste de l’organisme. Les nutriments sont alors utilisés ou, lorsque les besoins du corps sont satisfaits, accumulés pour constituer des réserves.

 

 

Les eléments de composition des aliments

 

1. Les protéines

Les protéines sont importantes au niveau cellulaire puisqu'elles participent à la construction, réparation et régénération des cellules. Elles jouent un rôle important au niveau enzymatique, hormonal, de transport organique et musculaire.

Les protéines représentent 10 à 15% de l'apport énergétique total conseillé. Le besoin individuel en protéine est estimé à 0.8/kg/jour; donc une personne qui pése 60kg doit consommer 48g de protéines, par exemple: 200g de lentilles= 40g de protéines.

 

2. Les glucides

 

L'apport de glucides est indispensable pour les tissus glucodépendants: le cerveau, le sang et les muscles.

Les glucides représentent 50 à 60% de l'apport énergétique total conseillé. Il faut donner préference aux sucres lents présents naturellement dans les aliments comme les fruits , légumes et céréales, qu'aux sucres rapides du type sucreries.

L'index glycémique ( IG) est un critère de classification des aliments par rapport à leur teneur en sucre. Plus l'IG est élévé, plus le sucre est rapide, ce qui entraîne le phénomene de pic de glycémie ( hyperglycémie) après un pic d'insuline ( hypoglycémie).

Fort + 75

Moyen: entre 50 et 75

Faible: - 50

L'index glycémique pour 30g de  pruneau est de IG=29 ( faible), 40g de flocons d'Avoine IG=53 (moyen), baguette IG= 70 ( fort); Incroyable: 120g d'avocat l'IG est de à peine 1!

 

3. Les lipides

Les lipides  font partie des céllules du système nerveux, en plus de favoriser l'homéostasie et la fluidité membranaire.

L'apport de lipides doit être entre 30 et 35% de l'apport journalier.

Les lipides sont dénaturés par l'oxydation de l'air, de la lumière et de la chaleur. Les huiles et les margarines réchaufées, par exemple, perdent leurs propriétés lors de la cuisson et deviennent des acides "trans", très mauvais pour la santé cardio-vasculaire.

 

 

Les grandes familles d'aliments

 

Protéines fortes

Viandes, poissons, volailles, crustacés, œufs, fromages cuits

 

Protéines faibles

Soja, légumineuses( haricot, lentilles, pois-chiches, petits pois), champignons, algues, tofu, sésame, amandes, noix

 

Protéines fromages frais

Yaourts, fromages blancs, chèvres frais, brebis frais, petit suisse, ricotta

 

Amidons forts

Les céréales: Riz, pâtes, avoine, épeautre, blé, orge, seigle, pain complet, sarrasin, millet, maïs

 

Amidons faibles

 boulgour, flocons de céréales, potimarrons, potirons, pommes de terre, patates douces, châtaignes, quinoa, manioc

 

Fruits

Acides : Citrons, oranges, pamplemousses, tomates, ananas, fruits de la passion, kiwis, myrtilles, cerises, groseilles, fraises, framboises, abricots, mûres

Mi-acides : abricots, pommes, poires, prunes, mangues, pêches, papaye

Doux : bananes, pruneaux, dattes, figues, raisins

 

Légumes verts et colorés

Légumes verts ou colorés crus ou cuits

 

Aliments spécifiques

Melons, pastèques, miel, sucres

 

 

 

 

L'équibre acido-basique

 

 

La naturopathie s'utilise de ce concept pour une réglage alimentaire. De plus, avec l'alimentation moderne plutôt acidifiante  notre corps a du mal a maintenir cet équilibre.

 

L'acidité est présente dans notre corps, ce sont les déchets organiques issus du fonctionnement métabolique de celui-ci. Par exemple, la fontion des émonctoires, reins et poumons, est d'éliminer ces acides, les reins - les acides fixes, et les poumons - les acides volatiles. Notre corps travaille sans cesse pour maintenir cet équilibre, ce qui n'est pas chose facile, étant donné que le sang, la bile, la salive, l'urine, l'estomac, l'intestin grêle, ont leur propre pH. Le pH, c'est la concentration d'hydrogène, il est mesuré dans une échelle d'acidité.

 

 

_______________________________________________________

0        pH acide                          7                pH alcalin            14

 

7= Neutralité

 

 pH organique: Peau 7, 35

                      Urine entre 5 et 8

                      Estomac entre 1,2 et 3

 

Le corps a besoin des neutralisants, c'est -à- dire des basifiants qui sont des minéraux antiacides: potassium, calcium, magnésium, présents dans les végétaux. Ils font partie d'un système de régulation organique.

 

On doit apporter plus d'alcalin à notre corps par l'alimentation en consommant des aliments basifiants qui sont surtout des aliments d'origine végétale et en diminuant l'apport des aliments d'origine animales et les céréales raffinées.

 

Le PRAL

 

C'est le Potential Renal Acid Load, une mesure acido-basique d'un aliment qui n'a rien à voir avec la saveur des aliments, sa valeur nutrionnelle, mais seulement la capacité d'acidifier ou d'alcaliniser l'organisme. Il ne s'agit non plus de l'acidité au niveau du goût, mais de l'acidité que le corps produit lors de la digestion de ces aliments.

Les aliments alcalinisants sont négatifs et les acidifiants sont positifs. 

 

exemple: Persil déshydraté: PRAL -81,49

              Morue salée:  PRAL+ 29, 78

 

D'une façon générale:

 

Les aliments acidifiants: viande, poissons, crustacés, oeufs, fromages et produits laitiers, ainsi que les céréales, surtout les raffinées.

 

Les aliments alcalinisants: les neutralisants- Légumes verts et fruits en général: salade verte, carotte, banane, melon, pastèque, mangue, haricots verts, petit pois, graines germées, algues, herbes et épices, ainsi que la chataîgne, la pomme de terre... Les tampons- citron et agrumes, grenade, cornichon, vinaigre, pendant la digestion, ils sont oxydés et deviennent des bicarbonates.

 

il est important de manger 30% d'aliment acidifiant pour 70% d'aliment alcalinisant.

 

Comparaison d'un menu classique et un menu "acido-basique"

 

Entrée: Oeuf mayonnaise  ------------------Salade de tomates+ laitue+ basilic

Plat:      Steak, pâtes-----------------------Steak, riz, poêle d'aubergines

Dessert:  Riz au lait--------------------------Salade de fruits

 

 

 

 

 

 

 

 

Les combinaisons alimentaires

 

Les combinaisons alimentaires nous permettent de faciliter la digestion, ainsi que la bonne assimilation de tous le nutriments essentiels au bon fonctionnement de l'organisme.

 

Par exemple:

- Manger des fruits frais loin des repas. Pourquoi? Parce que la digestion des fruits est faite en quelques minutes, pour éviter les fermentations acides et les gaz intestinaux.

 

- Le mélange protéine forte avec farineux fort, à éviter, car la digestion de protéines ( acide), bloque la digestion des farineux forts- amidon ( alcalin). C'est le même concept pour les acides et les farineux forts, une autre combinaison à éviter.

 

 

Tableau explicatif des combinaisons alimentaires élaboré par le naturopathe Daniel Kieffer

 

 

En regardant les grandes familles des aliments et les combinaisons alimentaires, nous pouvons dire que:

 

- Les pâtes avec la souce tomate- à éviter, car un farineux- amydon fort avec un acide ( tomate) et les acides bloquent la digestion des amidons.

 

- Les aliments spécifiques, comme le melon et la pastéque, doivent être consommés seuls, à cause de leur digestion rapide;

 

- Les légumes sont bien tolérés avec toutes les catégories d'aliments ( sauf les spécifiques) 

 

- Les fruits sont bien tolérés avec les protéines - fromages frais ( yaourt aux fruits) et avec les légumes

 

- La viande avec des pommes de terre ou avec des légumes, c'est une bonne combinaison

 

- Le fameux plat que les brésiliens raffolent: haricots+ riz, ( protéine faible + farineux fort) , une excellent combinaison :)

 

- Ainsi que le couscous végetarien: semoule de blé + pois- chiches

 

 

D'autres conseils pour mieux digérer:

 

Faire du moment du repas, un moment agréable et de convivialité;

 

Mâcher bien les aliments;

 

Ne pas manger en regardant la télé;

 

Avoir une alimentation variée et équilibrée;

 

Commencer le repas par une assiette de crudités;

 

Ne pas trop boire pendant le repas;

 

Respecter son corps et ne pas tomber dans les excès et le sectarisme de tout genre.

 

 

 

 

Lisez notre blog et suivez -nous sur les réseaux sociaux pour d''autres conseils relatifs à alimentation :)

 

Ces conseils sont informatifs dans le cadre de la Naturopathie. Tout conseil apporté par le Naturopathe ne se substitue en aucun cas à l’avis du médecin, et ne dispense pas de suivre les prescriptions médicales.

 

 

Sources: abcnaturopathie.fr

              passeportsanté.net

             Les combinaisons alimentaire et votre santé- H. Shelton

             La naturopathie au quotidien- Dominick Léaud-Zachoval

             Le grand livre de l'équilibre acido-basique - Dufour et Dupin

             

  Coordonnées

Rafaela Tillier

Naturopathe

Réflexologue Plantaire et Auriculaire

 

Cabinet: 212, Avenue du Maine- 75014- PARIS

 

Sur RDV en cabinet, à domicile ou par Skype

 

 

contact@cheznature.fr

 

06 71 26 60 23

 

 

Vous pouvez  utiliser notre formulaire de contact. 

 

Ou nous envoyer un message par: