Historie de la Naturopathie

"Que ton aliment soit ton médicament." Hippocrate

                             De l'antiquité à nos jours

 

 

 

Le concept générale de naturopathie est très ancien, il vient de la Gréce Antique, plus précisément d’ HIPPOCRATE de COS (459 – 377 av. J.C.), philosophe, médecin qui est devenu le père incontesté de toute la médecine traditionnelle occidentale dont les grands principes sont :

 

• la « physis » ou puissance naturelle propre à la vie (vitalisme en naturopathie),

 

• l’équilibre des quatre humeurs (humorisme naturopathique),

 

• l’application des trois lois biologiques d’analogie (reprise par PARACELSE dans la spagyrie), des contraires (allopathie moderne) et des semblables (homéopathie selon HAHNEMANN), dont on pourrait conclure en disant que, pour l’organisme, :

 

-  l’allopathie, c’est le maximum supportable,

-  l’homéopathie, c’est le minimum efficace,

-  la naturopathie, c’est l’équilibre vital.

 

 

                       La Naturopathie au  XIX et XX siècle

 

         C’est en Allemagne que la naturopathie a trouvé véritablement son impulsion, grâce aux conceptions de chercheurs non-médecins, tel le curé Sébastien KNEIPP (1821 – 1897) très connu pour sa « Cure d’eau » (encore appliquée aujourd’hui à Worishoffen), PRIESSNITZ (1799 – 1852), HAHN (1824 – 1883), SCHROTH et surtout F.E. BILZ qui créa sa fameuse clinique de « médication naturelle » à Dresde.

 

       Certains praticiens allemands émigrèrent outre-atlantique pour y développer leur art. Ainsi les deux pionniers de la naturopathie : Benedict LUST (1872 – 1945) le fondateur – qui arrive pour la seconde fois aux U.S.A. en 1896 après s’être guéri en Allemagne d’une tuberculose selon la méthode KNEIPP – et Henry LINDLAHR à Chicago (1862 – 1925), rejoints par Bernard MaCFADDEN (1868 – 1955).

 

       C’est en 1895 que John H. TILDEN et John H. SCHEEL avaient créé le vocable de « naturopathy » (provenant de ’’nature’s path’’, ce qui signifie en français : le chemin de la Nature), venant compléter le concept « hygiéniste » déjà très répandu par TRALL, TAYLOR, JENNINGS, Ellen G. WHITE et, enfin, SHELTON qui développa la notion de ’’compatibilités alimentaires’’.

 

       Ainsi, depuis 1902, la « naturopathy » fut enregistrée, puis institutionnalisée et enseignée dans les universités de médecine américaines au même titre que l’ostéopathie ou l’homéopathie. On pouvait déjà dénombrer 12 écoles de naturopathie aux U.S.A en 1927.

 

      Au Canada, c’est le Dr Paul-Émile CHEVREFILS qui  a développé et enseigné la naturopathie au début du siècle, suivi par ses élèves Jean-Marc BRUNET et Raymond BARBEAU. Les écoles de naturopathie sont très actives dans ce pays, on compte de nos jours plusieures universités et le titre de Docteur en Naturopathie.

 

     De même en Angleterre, THOMSON créa la Klingstone Clinic près d’Edimbourg avec une école de santé, Stanley LIEF fonda la Nature Cure à Londres et Horace JARVIS l’école d’ostéopathie et de naturopathie à Croydon. Ces écoles sont réputées et depuis deux ans, un naturopathe peut être affecté à chaque service hospitalier public !

 

 

      En Allemagne, la profession de ‘’Heilpraktiker » (praticien de santé) existe depuis 1939. Les praticiens se dénombrent par milliers dans une organisation professionnelle parfaitement structurée et officialisée. Les écoles allemandes acceptent les étudiants français depuis 1976 sous certaines conditions.

 

 

      En France au début du siècle, le courant hygiéniste fut relativement peu marqué. Seul, le Dr Paul CARTON, père du ’’naturisme’’, a fait référence et autorité. A Paris, les académies de culturisme prônaient de tels préceptes. Le courant de la « Vie Claire » a été développée par Henri-Charles GEFFROY (1895 – 1981) qui a impulsé les premières notions de végétalisme. De même, Maurice LEMARCHAND a été l’initiateur des compléments alimentaires.

 

      A son retour des U.S.A. dans les années 40, le biologiste Pierre-Valentin MARCHESSEAU (1910 –1994)," le père français de la naturopathie" amméne en France, le concept américain de « naturopathie » ; dans son école parisienne : la ’’Faculté Libre de France’’, il a formé plusieurs générations d’hygiénistes et de naturopathes précurseurs et pionniers comme Désiré MERIEN, Albert MOSSERI, André PASSEBECQ, Grégoire JAUVAIS, André ROUX, de même que les responsables nationaux actuels comme: Alain Rousseaux, Daniel Kieffer, Marc LECOCQ, ainsi que d’autres nombreux naturopathes.

 

      L'histoire nous montre que la naturopathie est un concept connu et utilisé depuis de siècles. La France a beaucoup de retard en comparaison à d'autres pays européens où la naturopathie est reconnue comme un outil de prévention dans le domaine de la santé, et même remboursée par la sécurité sociale. C'est difficile de comprendre pourquoi les pouvoirs publics de santé insistent à nier l'existence de cette profession! Heureusement le grand public peut avoir de plus en plus recours au médecines dites " non conventionnelles"comme la naturopathie et, devenir acteur de sa propre santé.

 

 

Souce: Strasosteo, Wikipédia

 

 

 

  Coordonnées

Rafaela Tillier

Naturopathe

Réflexologue Plantaire et Auriculaire

 

Cabinet: 212, Avenue du Maine- 75014- PARIS

 

Sur RDV en cabinet, à domicile ou par Skype

 

 

contact@cheznature.fr

 

06 71 26 60 23

 

 

Vous pouvez  utiliser notre formulaire de contact. 

 

Ou nous envoyer un message par: